Plaisir sensible et beauté morale dans le troisième dialogue de l'Alciphron : Berkeley face à la naissance de l'esthétique

Plaisir sensible et beauté morale dans le troisième dialogue de l'Alciphron : Berkeley face à la naissance de l'esthétique

Show full item record

Title: Plaisir sensible et beauté morale dans le troisième dialogue de l'Alciphron : Berkeley face à la naissance de l'esthétique
Author: Rioux-Beaulne, Mitia
Abstract: Par une analyse de l’argumentaire du troisième dialogue de l’Alciphron, cette étude propose d’observer la réaction de Berkeley à la naissance de l’esthétique philosophique moderne telle qu’elle se manifeste dans les théories du sens moral (Shaftesbury, Hutcheson). Il y est montré que, loin de s’intéresser aux arguments philosophiques qui sous-tendent ces théories pour eux-mêmes, Berkeley s’y livre à une attaque qu’on pourrait qualifier d’idéologique, c’est-à-dire en cherchant à faire voir que ces théories sont dangereuses pour l’ordre moral, social et religieux. Pour ce faire, il les traite comme des avatars de ce « matérialisme » qu’il juge impliqué dans toute la nouvelle philosophie, et contre lequel il élabore le programme d’une esthétique et d’une philosophie morale renouant avec le finalisme.
Date: 2011
URI: http://hdl.handle.net/10393/20037

Files in this item

Files Size Format View
Rioux-Beaulne_M ... é_morale_chez_Berkeley.pdf 240.9Kb application/pdf View/Open

This item appears in the following Collection(s)

Show full item record


Contact information

Morisset Hall (map)
65 University Private
Ottawa ON Canada
K1N 6N5

Tel. 613-562-5800 (4563)
Fax 613-562-5195

ruor@uottawa.ca