À la recherche de la liberté perdue : fondation, révolution et modernité chez Hannah Arendt.

Description
Titre: À la recherche de la liberté perdue : fondation, révolution et modernité chez Hannah Arendt.
Auteur(s): Breaugh, Martin.
Date: 1998
Résumé: Le point de depart de cette these est la question de la nature du politique en tant qu'espace de domination ou espace de liberte. Il me semblait qu'un penseur politique contemporain analysait particulierement bien cette problematique: Hannah Arendt. Par le biais d'une etude des concepts de base qui structurent sa pensee, la nature du politique en tant qu'espace de liberte est devenue evidente (premiere section de la these). Le projet de fondation vise justement a etablir le politique comme espace public de liberte. Or, l'analyse de la question de la revolution en tant que reprise de la fondation revele un rapport d'opposition entre la revolution et la fondation (deuxieme section). Qui plus est, il semblerait que la nature meme de la modernite soit exclusive de la fondation et, par surcroi t, de la liberte (troisieme section). De cette maniere, l'oeuvre d'Arendt precise les conditions de possibilite d'un retour au politique en tant que lieu de creativite et donc de liberte humaine.
URL: http://hdl.handle.net/10393/4159
CollectionThèses, 1910 - 2005 // Theses, 1910 - 2005
Fichiers
MQ36667.PDF4.86 MBAdobe PDFOuvrir