L’agentivité et la naissance de la femme-sujet dans la littérature algérienne contemporaine

Description
Title: L’agentivité et la naissance de la femme-sujet dans la littérature algérienne contemporaine
Authors: Van Deventer, Rachel
Date: 2010
Abstract: Cette étude élargit le champ de la recherche sur l’écriture féminine algérienne contemporaine au moyen de la théorie de l’agentivité révisée au contact d’un corpus polymorphologique composé d’essais, de recueils de nouvelles et de romans. Si les études sur la francophonie et les littératures francophones ont suscité récemment un intérêt croissant, il n’existait guère jusqu’à aujourd’hui d’étude d’une ampleur significative sur les stratégies employées par les écrivaines algériennes depuis les premiers écrits d’Assia Djebar jusqu’aux récits récents de Nina Bouraoui. L’objectif principal de cette thèse est de mettre au grand jour les stratégies que Djebar, Sebbar, Bey et Bouraoui déploient pour positionner la femme comme agent et sujet de son discours. En outre, l’étude cherche à cerner la manière dont elles se démarquent à l’intérieur du champ littéraire algérien. Pour ce faire, l’approche agentiviste proposée par Havercroft a été revisitée. Alors que Havercroft propose une analyse à deux volets (l’agentivité extratextuelle et intratextuelle), cette étude s’appuie sur une approche à quatre volets permettant de mieux examiner la relation étroite entre les écrivaines, le milieu socioculturel et le champ littéraire. Les quatre volets consistent en une étude de l’agentivité extratextuelle, transtextuelle, interdiscursive et intratextuelle. Le premier volet traite des conditions de publication, des effets de la publication, et du lien entre le vécu, l’autobiographie et le texte. Le deuxième volet, dans une optique genettienne, examine les occurrences textuelles telles que le paratexte, l’architexte et l’intertexte. Le rôle de l’Histoire/histoire et le reversement des discours dominants, notamment la subversion du discours colonial contemporain et la remise en question du discours patriarcal, font l’objet d’un troisième volet. Enfin, le dernier volet met en relief des choix thématiques, l’onomastique des personnages féminins, le choix de vocabulaire et la voix narrative. L’analyse textuelle renforce l’aspect théorique de la thèse en ce qui concerne la constitution d’un sous-champ littéraire algérien au féminin. En tenant compte des théories de Bourdieu quant à la capacité des agents sociaux à avoir un impact sur la production culturelle ainsi qu’à sa définition du concept de l’habitus, et de celles d’Isabelle Boisclair (2004) sur le processus constitutif d’un sous-champ au féminin, il est possible de proposer l’existence d’un sous-champ algérien au féminin. Cette thèse ouvre ainsi une nouvelle perspective sur l’histoire littéraire algérienne contemporaine. D’une part, elle montre que la naissance de la femme-sujet a eu lieu bien avant l’Indépendance algérienne et, d’autre part, elle définit les paramètres perméables et changeants dans lesquels s’épanouit la femme algérienne agente.
URL: http://hdl.handle.net/10393/20069
CollectionThèses, 2009 - // Theses, 2009 -
Files