Le Canada face à l'Empire: La crise navale de 1910

Description
Title: Le Canada face à l'Empire: La crise navale de 1910
Authors: Brosseau, Cédric
Date: 2010
Abstract: La société canadienne s'enflamme en 1910 à la suite de l'introduction, par le premier ministre Sir Wilfrid Laurier, d'un projet de loi voulant l'organisation d'un service naval canadien. Que ce soit à la Chambre des communes, en assemblées populaires, en famille ou dans les médias, la défense maritime du Canada retient dorénavant l'attention des Canadiens. Présente au Canada sporadiquement depuis la Confédération, cette question, devenue fondamentale suite à l'émergence de nouvelles puissances militaires remettant en cause la domination de l'Empire britannique, force le Dominion à agir. Après des années de tentatives évitées ou avortées, la question se pause directement : autonomie nationale ou participation impériale? Le débat qui en découle, la crise navale de 1910, divise profondément la société canadienne. Limitée trop souvent à un antagonisme entre Canadiens français et Canadiens anglais par l'historiographie, cette crise traverse aisément les frontières ethniques traditionnelles du pays. En effet, elle résulte principalement d'un affrontement entre autonomistes et impérialistes, chacun avançant un programme spécifique quant à l'avenir souhaité du Dominion. Grandement intéressée par la question, la population s' active et intervient au sien du débat via diverses organisations populaires, en écrivant à ses représentants politiques et en participant à des assemblées publiques. Les médias sont eux aussi captivés, les journaux du pays abordant abondamment le sujet pendant la crise. Ainsi, cette dernière s'avère une véritable crise nationale, les tendances autonomistes et impérialistes s'étalant sur l'ensemble du territoire tout en divisant presque également le peuple canadien.
URL: http://hdl.handle.net/10393/28639
http://dx.doi.org/10.20381/ruor-19369
CollectionThèses, 1910 - 2010 // Theses, 1910 - 2010
Files
MR69078.PDF9.2 MBAdobe PDFOpen