L'"affaire Heidegger" et la modernité.

Description
Title: L'"affaire Heidegger" et la modernité.
Authors: Courville, Patrick.
Date: 2001
Abstract: Dans la présente thèse, nous voulons démontrer que le gigantesque tollé qu'a suscité la publication du livre de Victor Farias sur Heidegger et le nazisme en France tient au fait que l'«affaire Heidegger» renvoie à un débat infiniment plus large et plus important à propos de la modernité et plus particulièrement à propos de l'humanisme. Cette thèse sera développée à partir de l'opposition entre les thèses de Philippe Lacoue-Labarthe et Jean-Luc Nancy et celles de Luc Ferry et Alain Renaut. Ces auteurs n'ont en commun que le fait de condamner farouchement le choix politique de Heidegger; au-delà de cela, ils sont aux antipodes les uns des autres. En effet, nous venons qu'à partir de (ou plutôt en réaction à) la dérive politique de Heidegger, Lacoue-Labarthe et Nancy ont développé une pensée anti-humaniste alors que Ferry et Renaut se sont adonnés à une défense de l'humanisme. D'une part, Lacoue-Labarthe et Nancy se sont servis de la dérive politique heideggerienne pour montrer que le nazisme est un humanisme. D'autre part, et en contrepartie, Ferry et Renaut ont utilisé l'«affaire Heidegger» pour montrer que le nazisme est un anti-humanisme.
URL: http://hdl.handle.net/10393/9248
CollectionThèses, 1910 - 2005 // Theses, 1910 - 2005
Files
MQ79336.PDF5.51 MBAdobe PDFOpen